anticoagulant !

Publié le par loriane

Sinon, samedi j'ai fait un contrôle sur un chat intoxiqué aux anticoagulants, la proprio m'a accueillie dans la salle d'attente par un tonitruant "Vous me l'avez sauvée!!" (dommage, il n'y avait pas mes patrons), ça fait toujours plaisir même si j'ai corrigé sobrement par un "Je n'aurai pas cette prétention!"...

Faut dire que cette minette d'extérieur de 12 ans est arrivée un après-midi avec pour motif "abattement/anorexie" comme 90% des cas chez le chat, sa blancheur m'avait vraiment choquée et pour ma prise de sang (je pensais faire test de coag/nf/bioch de base) à la tonte, j'avais des hématomes sur les pattes avant...

Pour le test de coag le labo était catégorique, ça ne coagulait pas du tout, la NF montrait 3 pauvres globules rouges qui se battaient en duel (si si, c'est possible), la bioch était normale...

2 injections IV de K1 à 12H d'intervalle plus tard, madame remangeait et était repartie avec sa boite de K1 en comprimés (heureusement, c'est une "crème" de chat qui est très facile à médiquer, d'ailleurs j'ai fait la prise de sang de contrôle à la jugulaire sans la tenir, je le jure!)

Bon je rappelle que pour tuer les rats, c'est un CHAT qu'il faut et pas des anticoagulants, surtout que les fabriquants vous mentent en vous disant qu'il y a un répulsif pour les carnivores domestiques , et en plus cette cochonnerie est sournoise car votre animal sera malade environ 3 semaines après l'ingestion...

Allez, je vous fais le speach que je sers à mes clients pour qu'ils comprennent, pardon aux vétos pour une fois qui tiqueront un peu sur les raccourcis (mais je ne suis pas sûre qu'expliquer les 3 voies de la coagulation et les facteurs impliqués atteignent le but recherché) :

Il faut savoir que le rat est trèèèèès intelligent (derrière le chimpanzé et le dauphin, il est 3ème sur le podium). Donc les premiers raticides ne marchaient pas, parce que quand un rat voit un copain manger un truc et mourir foudroyé, il n'est pas con, il ne va pas manger la même chose et il prévient les autres.
Là, arrive un monsieur très intelligent, qui invente donc un truc qui tue le rat mais pas tout de suite, pour endormir la vigilance des autres : des croquettes aux anticoagulants. Comme les rats se battent tout le temps, s'ils ne coagulent plus ils finissent par se saigner et mourir, victoire pour l'homme.

Dans la vie de tous les jours, on saigne partout et tout le temps : sans cesse, vous avez des petits vaisseaux qui se rompent, des veines qui se fissurent, et comme dans l'excellent dessin animé "Il était une fois... la vie" (d'ailleurs il m'a tellement marquée que lorsque j'explique l'oxygénation j'imite un globule rouge avec un sac à dos plein d'oxygène...), il faut imaginer que vous avez des petites plaquettes qui font les fofolles et qui vont boucher les trous pour éviter les fuites.

Sauf que pour fonctionner, ces plaquettes ont besoin de vitamine K. L'organisme en a une réserve d'environ 3 semaines, et recycle en permanence celles qui ont été utiliséee. Le stock est donc fixe.

Là, vous prenez un anticoagulant : c'est une molécule qui a une trèèès grande affinité pour la vitamine K, il faut imaginer des petits bonhommes aux bras musclés qui attrapent les molécules de vitamine K qui passent, et qui les empêchent donc d'aller au recyclage pour être réutilisées par l'organisme.
Pas grave au début, j'ai déjà dit que l'organisme a un stock d'environ 3 semaines de vitamine K.
Seulement, au bout d'un moment, le stock s'épuise, et alors, on a des saignements là où on devrait pas en avoir, les brèches et fissures ne peuvent plus être colmatées, et on finit par être vraiment mal!!

Le traitement consiste donc à donner des doses gigantesques de vitamine K pendant 3 bonnes semaines, pour que tous les petits bonshommes aient leurs bras musclés occupés par une molécule de vitamine K, pour que le stock de l'organisme et le recyclage puissent avoir lieu comme avant (les anticoagulants finissent par être éliminés, je vous rassure). On contrôle toujours à la fin du traitement le temps de coagulation, pour être sûr que tout a bien été éliminé, parce que l'animal va beaucoup mieux, très vite, mais il faut bien faire le traitement!

 

Publié dans Real-life au boulot

Commenter cet article

fabyyyy 05/05/2008 19:55

instructif :)

loriane 05/05/2008 21:30


tiens, un nouveau commentateur que je connais :-)! Fais gaffe, je vais t'embaucher pour me créer un vrai site hyper design!


dr nath 05/05/2008 09:57

ben raccourci ou pas... au moins ça a le merite d'être clair! je peux faire un copier coller pour expliquer à mes patients comment marchent leur petites pillules? celle que les chats ne doivent pas manger ( j'ai vu ça la semaine dernière, la madame etait désespérée, meme si felix a été sauvé... c'est pas aussi intelligent qu'un rat, un chat...)sans vrai rapport... le truc avec "il était une fois la vie",  c'est qu'elle reste, la musique... je vais fredonner toute la journée... mais bon c'est pas pire que "mon petit oiseau a pris sa ..." et pis, je suis flattée d'être dans le top 3...

loriane 05/05/2008 21:28


pas de problème pour le copié/collé, c'est plutôt flatteur! Je vois que le dessin animé "il était une fois... la vie" a marqué son époque :-)!!


vétonat 04/05/2008 20:21

Ha oui, encore une chose, une anecdote. Un client me demande si je connais pas un chat à placer qui chasse les souris. Je discute autour de moi et lui trouve le meilleur des chasseurs (à la campagne c'est facile). Et bien l'autre jour je le revoie, le chat qui maintenant est bien domestiqué est gras comme un cochon, il regarde la télé et ne se dérange même plus quand une souris vient à passer dans le salon...

loriane 05/05/2008 21:29


chut, faut pas le dire que les "raticides à poils" ne sont pas toujours à la hauteur... ;-)!


vétonat 04/05/2008 20:16

j'aime beaucoup l'explication sur la coagulation. moi aussi je suis une grande nostalgique de il était une fois la vie. On doit être de la même génération...