dermato

Publié le par lo

En ce moment les journées sont très calmes. Alors quand monsieur X débarque dans la salle d'attente, il me trouve assise sur le bureau à l'accueil, en train de papoter avec l'ASV.

 

Monsieur X est un peu simple d'esprit, il a un petit caniche très médicalisé : non pas qu'il en ait besoin (l'animal est plutôt solide!!), mais monsieur X fait partie des rares clients qui souhaitent TOUT pour leur animal...

J'avoue avoir été prise de remords lorsque j'ai rencontré pour la première fois monsieur X lors d'un rappel de vaccination contre la piroplasmose : pour moi, sur un chien pur citadin plus habitué aux bras qu'aux balades en forêt et traité toutes les 3 semaines exactement contre les parasites externes, ça ressemble à une dépense pas franchement utile mais j'ai lâchement abandonné toute tentative de remise en cause du protocole vaccinal mis en place par un confrère. On le voit donc très régulièrement, 2 fois par an minimum à la date exacte du rappel noté sur le carnet de vaccination (une fois pour le vaccin "piro", une fois pour les autres vaccins).

 

Monsieur X m'a prise en affection, et demande toujours (même si je suis devant son nez) "et madame lolaveto, elle est là?" à l'accueil.

Faut dire que je n'ai pas eu à me forcer, monsieur X suscite la sympathie, et son caniche est plutôt agréable et toujours pimpant (la toiletteuse doit le compter parmis ses plus fidèles clients!).

 

Cette fois, il ne vient pas avec son chien, mais il est suivi par un ami visiblement très simple d'esprit. Lui aussi à un mini caniche équipé d'une collerette dans les bras.

 

Je découvre rapidement que mini caniche est couvert de plaques alopéciques érythémateuses localisées  un peu au triangle dorso-lombaire, et surtout à la partie inférieure des flancs. visiblement, le prurit pourrait être qualifié de démentiel parce que mon pauvre toutou marche sur 3 pattes (la quatrième est occupé à gratter) et quand je lui frôle le dos, il s'aplatit de bonheur... Et vu les bouloches qu'il a sur le dos, je devine qu'il doit passer son temps à se frotter la colonne sur toute les arêtes de meubles rencontrées.

C'est monsieur X qui prend en main le cas et qui me donne le peu d'information dont il dispose, son collègue ayant visiblement du mal à donner des réponses claires à mes questions pourtant posées le plus simplement possible : je ne saurais donc pas depuis combien de temps ce prurit dure (plusieurs semaines? mois?), depuis combien de temps il a une collerette comme seul traitement, de quand date le dernier traitement anti-parasitaire externe et avec quoi...

Je réussis à apprendre quand même que le chien se gratte aussi les pattes, et qu'il a vu un véto (quand?) qui a donné "3 bains à faire mais ça n'a pas marché" (quel produit? quelle fréquence? et le contrôle?).

 

On n'a rien à faire, 1 stagiaires plus empotée tu meurs et j'aime bien monsieur X, alors je lui propose de garder le chien le temps de faire des scotch-tests, raclages, un bon shampooing et un brossage...

 

Bon j'ai eu beau racler (non, je n'ai pas fait 10 raclages en au moins 5 points différents, ceci explique probablement cela) je n'ai rien trouvé. Mes scotch-test me donnent quelques bactéries et malassezia mais sans plus.

Depuis que j'ai vu le chien rentrer dans la salle sur 3 pattes j'ai la phrase "if you suspect it, treat it!" qui me tourne dans la tête : au vu de la localisation des lésions (moitié inférieure du corps) et du prurit démentiel, je penche pour une gale sarcoptique (mixée avec une petite DAPP?)...

Toutou se laisse shampooiner, brosser et arracher les catons avec un plaisir non dissimulé, et je le rends fort d'un peu de cortisone (en espérant que ça soulage un peu la gratouille, n'oublions jamais le motif de consultation) et surtout après avoir appliqué une pipette qui me tuera tout ce qui ressemble de près ou de loin à un acarien (vu que la molécule active du produit passe dans le sang ET que je ne suis pas très sûre de la bonne application par le propriétaire, je n'ai pas attendu les sacro-saintes 48h entre le shampooing et l'application).

 

C'est monsieur X qui est venu le chercher, un peu perturbé que je décrète la collerette inutile (de toute façon, ça l'empêchait juste de me pas se gratter le tête, pour le reste...) mais content de retrouver un chien tout beau (avec des trous, hein on n'a pas fait de miracles non plus) et la promesse que le prurit se calmerait dans les 48h. J'espère juste qu'il va savoir expliquer à son ami l'administration de la cortisone... même si j'ai fait un joli compte-rendu/ordonnance tout bien détaillé.

 

Mon seul regret : ne pas avoir fait de photo, pour que vous ayiez le avant/après (contrôle dans 15 jours, j'espère bien observer une amélioration!!)...

Commenter cet article

Laure 24/02/2011 20:03



alors, le contrôle à +15 jours ? :)



lo 24/02/2011 20:55



impeccable :-)!! Plus aucune lésions (à part les plaques dépilées, faut que le poil repousse), et surtout plus de prurit...! Je vote donc gale sarcoptique!



Dragon d'eau 22/12/2010 09:40



S'agissant du caniche de monsieur X, certes, il ressemble à un toutou un peu surmédicalisé, de ce que tu en racontes... Mais si ça ne lui cause pas de tort... Il a au moins la chance d'être
soigné et probablement choyé.


Par ailleurs, parfois, remettre en cause un programme vaccinal ou médical mis en place par un confrère entraîne une perte de confiance et souvent l'apparition de n'importe quel problème plus ou
moins psychosomatique par projestion et du coup te "met en tort". Donc tu as très bien fait, je pense, de ne pas remettre en cause le vaccin piro si canichounet le tolère bien.


Jolie histoire :-)))



lo 23/12/2010 07:00



au moins le jour où une tique porteuse de piroplasmose arrive à trouver sa rue, son digicode et la porte d'entrée, il sera protégé :-)!!



OlivierNK 20/12/2010 23:23



"je n'ai pas attendu les sacro-saintes 48h entre le shampooing et l'application"


Les 48h, c'est pour les produits qui diffusent dans le sébum; pour ceux qui passent dans le sang, ça n'a aucun intérêt d'attendre.



lo 21/12/2010 06:49



tout à fait :-)!



houba 19/12/2010 21:20



espérons qu'il ira mieux!