Qu'est-ce qu'on bouffe? le monde du petfood

Publié le par lo

Je vais tenter de décrypter un peu le monde du Petfood...

Je peux comprendre les interrogations d'un consommateur face à des prix allant de 1€/kg à plus de 15€/kg...

On va commencer par le début :
la lecture de l’étiquette est un des meilleurs moyens de définir la qualité du produit, parce que personne ne veut volontairement donner de la daube à son animal.

 

La loi oblige les fabricants à énumérer les ingrédients dans l’ordre de poids décroissant (exception: les mélanges de fruits ou de légumes).

Le chien, et encore plus le chat, sont des carnivores, il est donc logique de trouver en première position la mention « viandes ». Lorsque l’on trouve « céréales » en première position, c’est parce que le fabricant a fait des économies sur la viande, (même si le cours du blé est en hausse, il n'atteint pas encore le cours de la viande) on est donc sur un produit bas de gamme, même si le prix n’est pas forcément réduit.

Attention, soyez vigilants, car les fabricants usent parfois d’une tactique pour reculer artificiellement la place d’un composant dans la liste des ingrédients : pour cela ils le divisent en composants plus petits (par exemple au lieu de « céréales », on trouvera « blé, maïs, gluten de maïs…etc »). Il faut penser aussi que la viande hydratée pèse plus lourd que la viande déshydratée... ou comment faire passer la viande en premier dans la liste si on est un peu limite!

 

Bon rien qu'avec ça, vous allez pouvoir faire un premier tri dans les rayons, quels qu'ils soient.

 

Maintenant, on va faire le tri entre moyenne et haut de gamme avec un 2ème truc.


Deux définitions à connaître :

Viande : cela correspond à la chair d’animaux abattus (volaille, bétail, poisson). Cela inclus toutes les parties musculaires, muscles lisses (muscles des cuisses, des épaules… etc) comme muscles striés (langue, œsophage, diaphragme et cœur).

Sous-produits d’animaux : tous les éléments issus des animaux abattus en dehors de la chair (tête, pattes, organes internes comme poumons, rein, foie, intestins, os, tendons etc…) Cela n’inclut pas les poils, les cornes, les sabots, les dents, les plumes.

 

Donc un aliment qui annonce "ingrédients : viandes et sous produits d'animaux, etc" est moins bien qu'un aliment qui annonce "ingrédients : viande de boeuf, etc"

 

Alors avec ça, vous allez pouvoir faire un deuxième tri... cela correspond grossièrement à la digestibilité : si je donne de la viande, j'aurai moins de déchet à la sortie que si je donne des abats. en plus, à energie égale, j'en mets moins dans la gamelle. donc ce n'est pas forcément un mauvais calcul de donner de la bonne qualité.


Attention, l’analyse moyenne n’a pas vraiment d’intérêt pour comparer les produits : en effet, elle est définie de manière réglementaire, elle sera donc sensiblement identique sur tous les produits.

 

pour info et démonter un peu les beaux arguments marketing de la face avant du paquet, voici ce que dit la réglementation vis-à-vis du taux de viande :

 

Indication donnée sur l'étiquette

Taux de viande dans l'aliment

"au goût d'agneau" ou "arôme agneau"

moins de 4% de viande d'agneau

"à l'agneau" ou "avec de l'agneau"

4 à 13% de viande d'agneau

"riche en agneau"

14 à 25% d'agneau

"agneau"

supérieur à 26% d'agneau

"tout agneau"

viande 100% agneau

 


Pour terminer, faire la différence entre une alimentation de bonne qualité et un aliment top-mega-premium-excellent (à mon avis) : ce sera celui sur lequel il n'y a pas 192 ingrédients différents -même en commençant par "viande"-, et le top du top, celui fabriqué en France en prime... oui, je suis un peu regardante;-).


Tout ce qui précède vous permet de comprendre la différence de prix : il ne faut pas se leurrer, la qualité a un prix, c'est exactement comme un steack "pur boeuf" comparé à une "préparation à la viande de boeuf" : ça se ressemble dans l'assiette (pas au goût!) puisque c'est de la viande hachée, mais dans un cas il y a beaucoup (trop) d'autres ingrédients pour être honnête, et le prix sera différent. Après, c'est un choix.


Arrivé là, vous vous demandez à quoi ça sert de donner une alimentation haut de gamme à un chien ou un chat...

quelques-unes en vrac :

-pour un beau poil;

-pour une bonne santé, éviter les calculs urinaires chez le chat par exemple;

-pour l'aspect digestibilité : pour éviter d'avoir à sortir le chien faire caca toutes les 3h, pour éviter d'avoir 1kg de crottes à ramasser à chaque fois que le chien fait caca (parce que bien sûr, vous ramassez tous les crottes de votre chien...), pour éviter de devoir changer le bac du chat tous les 2 jours, pour éviter que le chien n'ait des flatulences telles qu'il vous empêche de recevoir des invités (ce dernier exemple est du vécu par une cliente, propriétaire d'un boxer, elle a fait l'essai croquettes de chez nous/croquettes moyenne gamme, et bien elle est archi convaincue par le premium même à 2€/jour!)


 On peut ajouter aussi que par exemple pour les prix des grandes surfaces (mais ils ne font pas de premium), ils se font de la marge sur d'autres produits donc peuvent baisser un peu leur bénéfice de ce côté.

 

Ce sont les grandes surfaces qui détiennent la part du marché du petfood la plus énorme (je n'ai plus les chiffres, je vais essayer de les retrouver...) les vétos sont très loin derrière les jardineries (je n'arrive toujours pas à comprendre comment un marchand de plantes a pu s'implanter sur le créneau) et les marchands à domicile (qui vont font payer la livraison en baissant la qualité des croquettes proposées).

 

Chez les vétos il y a une seule famille que vous ne trouverez pas ailleurs (si, sur internet éventuellement) : les croquettes thérapeutiques, celles que l'on utilise dans le cadre de pathologies du type insuffisance rénale, calculs urinaires etc. Là par contre, attention à la lecture d'étiquettes, parce que dans certaines pathologies on cherche un produit appauvri en protéine donc parfois la viande ne sera pas en première position. Les éléments de lecture dont je parle ne concerne que les aliments dits "physiologiques" (baby, young, adult, senior etc)

 

Hormis les avantages intrinsèques de l'aliment premium, à quoi ça sert d'acheter chez le véto?

Pour quasi le même prix qu’en animalerie vous bénéficiez d’un conseil éclairé, puisque tous les membres de la clinique sont formés et connaissent parfaitement les produits proposés. De plus, le bénéfice réalisé sur la vente est réinvesti sous forme de matériel ou de formation, vous participez donc indirectement à l’amélioration constante des services proposés par la structure. Là je vous épargne le laïus sur la  faible rentabilité des actes en clinique vétérinaire, le bénéfice des ventes annexes type petfood est donc fondamental dans le fonctionnement de nos structures. Non, la vente de petfood ne sert pas QU'à s'en mettre plein les poches pour le véto, mais aussi à payer nos salaires !

Au final j'ai regardé à la clinique, on tourne entre 2€/jour (soit un sac de 14kg à 60€ par mois) pour un chien de 30kg, pour un chat de 5kg on tourne autour de  0.56€/jour(soit un sac de 3.5kg à 35€ pour 2 mois). Oui, c'est "cher", encore faut-il définir par rapport à quoi et comparer ce qui est comparable : à vos lunettes pour décrypter les étiquettes!!

Vous avez toutes les clefs en mains!!

 

Publié dans Qu'est ce qu'on bouffe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fredbzh 31/10/2010 22:15



Bonjour tout le monde, j'ai un peu de temps ce weekend et je vais essayer de copier ici les valeurs des coefficients à appliquer aux calculs des BEE :


 








BESOIN ENERGETIQIUE DU CHAT




 


 


 


 
















Stades physiologiques


Masse corporelle en grammes


BEE Kcal EM





 







Nouveau né


100


99





1 semaine


200


109





3 semaines


400


153





6 semaines


700


184





Adulte


3200


235























fredbzh 25/10/2010 20:33



Bonsoir,


Je vais juste ajouter une précision à ces formules. Cela n'est vrai que pour les animaux adultes. Pour les animaux en croissance, en gestation, ou en lactation, il y a d'autres
coefficients à introduire dans ces formules. De plus, selon les races et les gabarits, le stade adulte est différent et cela concerne surtout les chiens. Les chiens de grands
gabarits atteignent l'âge adulte beaucoup plus tard que ceux de petits gabarits. Pour cela rapprochez-vous toujours de votre Vétérinaire...


A bientôt et bonne soirée à tous.



fredbzh 20/10/2010 22:04



J'espère qu'avec la méthode de calculs que je vous ai donné, vous pourrez calculer vous même les réels besoins de votre animal.


L'intérêt est surtout de bien comprendre que les quantités à distribuer dépendent des produits. Plus une croquette sera énergétique, et plus il faudra réduire la ration en conséquence et bien
entendu cela est vrai dans l'autre sens.


Je reprends donc mon exemple de tout à l'heure :


Chat adulte de 4 Kg en bonne santé et en activité normale


EM=4x80=320 kcal/jour


Si l'aliment fait 3000 kcal/kg => il faut donner 106 grammes/jour pour couvrir les besoins du chat


Si l'aliment fait 4000 kcal/kg => il faut donner 80 grammes/jour pour couvrir les besoins du même chat


Ici vous comprenez bien qu'il ne faut pas s'attacher à un grammage fixe à distribuer par jour. La ration quotidienne dépend de la densité énergétique de l'aliment, il faut donc adapter la ration
à l'aliment choisi !!!!


Ce qui est vrai pour les animaux est aussi vrai pour nous, nous devons adapter notre alimentation (sa densité énergétique) à nos dépenses quotidiennes...


@+


FRED


 



lo 25/10/2010 06:42



tout à fait d'accord :-)



fredbzh 20/10/2010 21:38



Re-bonsoir,


je vais corriger quelques fautes d'orthographes : Sachez avec un z c'est mieux et j'ai vu aussi d'autres points à corriger...Toutes mes excuses...Dommage que la fenêtre de commentaire soit aussi
petite pour écrire car mes yeux (à cette heure là) ne sont pas en face des trous ! Dommage aussi que l'on ne puisse pas revenir sur son propre commentaire pour corriger...Voilà c'est
dit !



fredbzh 20/10/2010 21:31



Bonsoir tout le monde...Il serait bien de ne pas se battre sur un blog à propos des croquettes et des quantités à distribuer....Je vais donc vous aider dans votre démarche


Afin de calculer la quantité de croquettes à distribuer chaque jour, sachez que les nutritionnistes utilisent 2 formules principales pour cela...Les voici :


Pour les chiens :


EM = 132 x P (à la puissance 0,75)


EM = Energie Métabolisable


P = Poids de l'animal


Pour les chats :


EM = 60 x P


Exemple :


Pour un chat adulte de 4 kg en activité normale :


EM=60x4 = 240 Kcal/jour (sédentaire) ou EM=80x4 = 320 Kcal/jour (actif)


Pour un chien adulte de 10 kg en activité normale :


EM= 132x10 (0,75) = 742 kcal/jour


Ensuite, si vous connaissez la densité énergétique de vos croquettes, il suffit de faire une règle de 3 et vous obtiendrez la quantité à distribuer par jour.


Sachet cependant, qu'il existe des facteurs de corrections k en fonction de l'activité de l'animal, de son état de santé, etc...afin de pondérer au plus juste les besoins de l'animal....


J'espère avoir fait avancer un peu votre débat et à très bientôt.


@+


FRED


 


 


 


 



lo 25/10/2010 06:42



merci pour ces formules!