cas cliniques (pour François)

Publié le par lo

c'est l'article de François qui m'a fait rire tellement c'est vrai et m'a donné envie de parler de plusieurs cas cliniques à mon petit niveau, en espérant que les lignes suivantes lui "serviront".

Les cas suivants se sont présentés sur une période de 15 jours environ :

Anamnèse/Commémoratifs :

-chat de 9 ans, "vomisseur chronique" (= épisodes de vomissement quasi quotidien depuis plusieurs années) traité depuis plusieurs années avec des injections de cortisone retard, ce qui permet une amélioration des vomissements. Les injections sont de plus en plus rapprochées, il lui en faut dorénavant 1 par mois. Il mange par ailleurs normalement et a un comportement normal. Je le vois pour la première fois pour renouveler son injection. Je fais un examen clinique rapide, je note une auscultation cardiaque anormale (bruit de galop), un état d'embonpoint mince.
-chat de 10 ans, venu pour un épisode de diarrhée sans atteinte de l'état général ne rétrocédant pas au traitement classique (vermifuge + tt symptomatique) depuis 10 jours. L'examen clinique ne révèle pas d'anomalie notable.
-chat de 15 ans, venu pour des croutes sur la peau présentes sur des zones où les poils ont été arrachés. A l'examen clinique on note le poil long très emmêlé style rasta, et quand les rastas s'arrachent la peau est un peu irritée. Par contre je note une auscultation cardiaque franchement anormale (juste par apposition des mains on sent le souffle), et une masse en région thyroïdienne.

Examens complémentaires :

Je dose la T4 pour les 3 chats (25€ le test, dosage possible sur les analyseurs sur place résultats en 15 minutes.)
Pour les 3 chats, le dosage permet de diagnostiquer une hyperthyroïdie (taux tous très largement supérieurs à la limite maximale supérieure sur l'analyseur)
Je dose ensuite l'urée la créatinine, je joue avec mon échographe pour une échocardio... (pour les propriétaires qui acceptent).
Je passe surtout dans les 3 cas le temps nécessaire à l'explication de la maladie, de ses conséquences cardiaques/rénales principalement. J'explique que la pathologie cardiaque ne rétrocédera pas, mais son évolution sera stoppée par le traitement de l'HT, ça vaut le coup (j'explique rapidement qu'une CMH c'est la merde et ça se traite très mal).

Traitement :

classique, 1 comprimé par jour de "thyroizole". en moyenne 15€ par mois. Je parle de l'option chirurgicale mais de manière anecdotique, de toute façon elle est préconisée après échappement au traitement médical et les propriétaires ne sont pas motivés sur des chats âgés (et je les comprends). Par contre en stage à l'étranger j'avais vu un essai thérapeutique super intéressant sur une préparation de thyroizole sous forme de pommade à appliquer sur les pavillons, évitant ainsi l'administration de comprimé pour les chats difficiles.

Suivi :

les symptômes des 2 premiers chats disparaissent au bout de 5 jours environ, les 3 chats sont en meilleur état physique et prennent du poids. Les propriétaires confirment voir une différence avant/après sur le comportement alimentaire par exemple. Le fait d'observer une amélioration aussi rapide de l'état général est la meilleure motivation à l'observance du traitement par les propriétaires. La prise de comprimés ne semble pas poser de problème.

Discussion:

Je suppose que vous auriez tous pensé à l'hyperthyroïdie dans le 3ème cas, probablement dans le premier, le deuxième peut-être moins (pour ma part, j'avoue que c'est une maladie que je recherche facilement).
2 remarques :
1) la clinique où je travaille draine pas mal de monde, c'est vrai, mais reste une clientèle péri-urbaine, les chats en majorité n'ont pas de litière à la maison, les clients ne sont pas des "CSP+", plutôt ouvriers/employés en majorité. Pourtant, les traitement sont suivis, et bien expliqués les examens complémentaires sont acceptés avec facilité. En bref, on n'est pas une clinique de ouf qui fait du référé, on est plutôt une clinique généraliste qui tourne bien. Et à ma connaissance, il n'y a pas de centrale nucléaire à proximité pouvant expliquer une "épidémie" d'hyperthyroïdie féline.
2)je pense de plus en plus que l'HT féline est largement sous-diagnostiquée, peut-être dû à la complexité du dosage quand on ne dispose pas des analyseurs sur place (faire l'envoi à un labo externe et attendre les résultats, c'est contraignant). Mais je crois que le paramètre "véto" joue pas mal.

Conclusion :
Maintenant, je dose la T4 sur tout chat qui présente au choix au moins 2 critères combinés parmis les suivants:
-un âge supérieur à 8 ans
-une anomalie à l'auscultation cardiaque
-un trouble digestif sans atteinte de l'état général qui ne rétrocède pas ou qui récidive après un traitement symptômatique classique
-un nodule en région tyroïdienne
-un état d'embonpoint mince à maigre, alors que le chat est stérilisé/castré/bien vermifugé, et surtout s'"il mange comme un ogre".

J'en arrive presque à avoir une connexion automatique dans le cerveau (exactement la même que celle que nous avons tous "chat-maigre-plus-de-8-ans-anorexique = voyons l'urée créatinine")
Bref, en 6 mois, j'en suis à 6 chats hyperthyroïdiens traités (et qui vont bien, que demander de plus?). A vos dosage ;-)!

Commenter cet article

Francesco 17/04/2010 18:00



Salut,


Grace à toi j'ai trouvé mon premier chat hyperthyroïdien de ma longue carrière de véto . 


Le mien en plus il a une gingivite carabinée et FiV+ donc il veut manger mais il peut pas...


Tu fais quoi comme suivi? pour pas trop pourrir ton blog on peut en discuter en privée via mail?



lo 17/04/2010 18:08



tu vas rire, EXACTEMENT au moment où tu envoies ce com', je flâne sur votre blog :-)!!


no problem pour discussion via mail, je me la pète, j'ai créé une adresse lolaveto@laposte.net (en fait, c'est un alias qui va sur ma boite perso, mais bon, n'est
pas geek qui veut!)


PS: et sinon, je voudrais quand même pas passer pour une spécialiste, hein?!J'ai autant d'expérience que toi ;-)...


Et pour ton chat, je lui ferai un bon cortico-retard-bourrin pour la gingivite, en général, ça calme un peu l'inflammation et ils remangent vite (jusqu'à la
prochaine crise)...



rantanplan 29/03/2010 22:13


et est ce qu'on observe parfois aussi une (légère) exophtalmie comme c'est bien décrit dans nos cours?


lo 30/03/2010 06:49



j'avoue ne jamais avoir fait attention... ça ne m'a pas sauté aux yeux en tout cas (ha ha ha) ;-)
Ce qui est sûr, c'est que je n'ai rencontré qu'une seule fois le chat typique décrit dans mes cours (chat maigre, polyphagique et diarrhéique, braillard et agité, avec nodule thyroidien et bruit
de galop), tous les autres ne collaient pas à ce point à un stéréotype.



François 29/03/2010 09:32


Ces chats étaient-ils hyper actifs ?


lo 29/03/2010 20:17



aucun!
celle aux poils longs rasta a toujours été ronchon, donc pas de modifications de comportement à signaler. Les autres plutôt cools, voire même abattu pour le diabétique (dans les commentaire).
C'est vrai que réflexion faite, j'ai très rarement rencontré l'hyperactivité décrite dans la littérature pour des chats HT...



Phoebe 28/03/2010 12:15


Même plus besoin d'aller à la conf' de dan Rosenberg sur l'hyperthyroidie, t'as presque tt resumé lol ! bisous
Je rajoute juste qq chose que j'ai appris a la conf' et que je ne savais pas avant pour ceux que ca interesse. Toujours doser l'urée et la creat quand meme (avant et 1 mois aprés le traitement) car
quand elle est conjointe à une hyperthyroidie, les valeurs peuvent être faussement abaissée !!
Ex d'un cas que j'ai eu dernièrement suivi depuis plusieurs années pour une IRC et venu pour un abcés, je profite de l'anethésie pour refaire un controle urée et creat et là => NORMAL !!! chat
maigre sans autre anomalie sauf plu distant de ses propriétaires (!), je dose la T4 et là, c'est explosé. On l'a mis sous traitement en sachant que ses valeurs rénales pourront être réaugmentées
avec le traitement thiamazole ... à suivre, on a pas encore eu de nouvelles, c'est que ca doit aller !!


lo 28/03/2010 12:35



j'ai pas fait 2 rapports de stage et un exposé de cas clinique sur le sujet pour rien à l'école ;-) Manqué la conf' en tout cas...
sinon tout à fait vrai pour les valeurs urée créat, je le dis d'ailleurs aux proprios (c'est pas parce que c'est normal le jour du début du traitement que ça va le rester...) mais bon, je crois
que plus tu traites tôt une HT, moins tu as de risques de découvrir une IRC?!
sinon j'ai oublié d'en parler mais j'ai eu le cas du chat de 15 ans, diabétique sous contrôle depuis 6 ans, venu pour amaigrissement et abattement... je fais une courbe de gly en pensant à un
effet somogy, en fait pas du tout, mais T4 au plafond! Je l'ai mis sous traitement T4, on attends de voir dans 1 mois au controle T4 + Gly (parce que je suis en train de me demander si son
diabète n'est pas guéri, il en est à 2UI BID d'insuline pour 7kg alors qu'avant il était à 5UI, c'est une dose ridicule...)



Pauline 28/03/2010 00:47


super intéressant


lo 28/03/2010 12:35



j'espère ;-)!