pour christine (mon cours de dermato est mieux que le sien ;-)!)

Publié le par lo

Christine m'a envoyé un mail afin d'avoir des trucs et astuces pour un chien atopique.

J'ai été flattée quelques instants, et puis après j'ai réfléchi et je me suis demandé qui étais-je pour donner des conseils?! Je ne suis pas une ponte en dermato et je n'ai pas une expérience professionnelle à 2 chiffres...

J'ai eu la chance d'avoir un prof de dermato qui était "pratique", probablement grâce à son expérience de praticien mixte avant de changer de carrière en passant le Board de dermatologie.

Alors voilà Christine, à suivre un résumé de ce que j'ai retenu de ses cours, sur le sujet, j'espère que ça pourra te servir.


on imagine un westie, oreilles en feu, les doigts des 4 pattes bien inflammés ET les poils dans les tons maronnasse-violet. Et évidemment, un prurit important, motif de consultation. On décide que la seule hypothèse est "atopie", pour simplifier.


-première étape dans TOUS LES CAS : vérifier le traitement antiparasitaires externe; parce que dans TOUS LES CAS si ton chien est atopique, il sera allergique à la salive de puces. donc QUOI QU'IL ARRIVE, il doit être traité TOUS les mois, TOUTE l'année avec un produit efficace (=pas pipidechat de la supérette). On pense aussi à bien traiter les copains de la maison (chat en particulier), au même rythme que l'allergique.

Il faut bien sûr traiter les surinfections secondaires (malasseziose, pyodermite) observées lors de cette première consultation (à coup de topiques à la chlorhexidine 3% forme galénique au choix, antibio - bien penser que c'est 3 semaines minimum pour la peau, organe le plus profond de l'organisme, ça, c'est dans ma thèse ;-)-, produit pour les oreilles, et un peu de cortisone pour soulager l'animal -et le propriétaire qui à la base vient pour que son chien ne se gratte plus, ne l'oublions surtout pas-)


A l'issue de cette première consultation, il faut que le propriétaire ait compris :

que l'allergie ne se guérit pas, elle se gère;

que tu vas procéder par étapes et pas partir dans tous les sens pour cerner l'allergie, donc qu'il va falloir se revoir;


deuxième étape : 3 semaines un mois plus tard, ton chien a une peau vachement plus chouette, mais il se gratte toujours, malgré les APE bien rigoureux (bien vérifier). On ne peut pas être allergique alimentaire sans être allergique aux puces dixit mon cours. Moi j'explique ça au client comme un système de "sas" : on ne peut pas passer la porte "allergie alimentaire" sans être passé par la porte "DAPP". Tu passe donc à un régime d'éviction alimentaire (croquettes ou ration ménagère, comme tu veux. 6 semaines minimum. Bien penser à préciser que les friandises sont proscrites, pouvant suffir à faire foirer ton test. Là, moi j'insiste sur le prix de l'aliment, et en général ça motive!)


A l'issue de cette deuxième consultation, il faut que le propriétaire ait compris :

qu'il doit impérativement maintenir les APE rigoureusement;

qu'il doit être très strict au niveau du régime.


Dans 90% des cas, ça s'arrête là au contrôle 2 mois plus tard. Le chien se grattera de temps en temps (printemps par ex, époque où la pression parasitaire est importante), mais ton proprio saura gérer ces crises avant que son animal se transforme en boule puante prurigineuse (case départ). Ne pas oublier qu'il y a des chiens où on ne note plus de prurit gênant dès la première étape.


si à la fin du test alimentaire + APE, ça gratte encore : passer aux test allergo (et là, nous on réfère à un véto spécialiste). Attention, pas possible sur un chien sous cortisone.


De toutes façons, ton proprio te sera gré de le référer après ta démarche rigoureuse, et surtout il sera content de voir que le dermato (pour 4 fois le prix de ta consult) lui demande s'il a déjà fait les 2 premières étapes.

 

j'espère que c'est assez "pratique", et je pense que les vétos plus expérimentés qui passeront par là n'hésiteront pas à apporter leurs remarques...

Commenter cet article

Christine 06/06/2010 22:02



Encore un grand merci à toi pour toutes ces précisions, je crois qu'on ne peut pas faire plus clair! merci de continuer avec ce blog, c'est vraiment super intéressant.



steuf42 05/06/2010 22:47



question dermatite atopique...ou autre dermatite..., j'esaie de me débrouiller toute seule comme une "grande"sinon je ferai la honte de mon maitre de stage...par contre, pour beaucoup d'autres
choses, je suis ravie d'avoir des confrères et consoeurs avec expérience que je peux appeler pendant mes grandes périodes de doutes.


souvent juste pour confirmer mon diagnostic ou le traitement mis en place...mais avoir un appui psychologique est super important quand on débute!



lo 06/06/2010 20:48



c'est clair, mais même après plusieurs années de pratique c'est toujours cool de pouvoir discuter de ses cas...



Christine 01/06/2010 20:41



D'abord merci pour tes explications super claires! mais en pratique je me retrouve encore avec des questions : d'abord j'aimerais bien trouver qq part les chances de tomber sur une dermatite à
malassezia/une allergie alimentaire/une atopie,etc, histoire de suivre le vieil adage "ce qui est rare est rare".


Alors tout d'abord questions pr les dermatites à malassezia : sachant que c'est un hôte naturel de la peau, comment être sûr que c'est le responsable des signes (moi on ne m'a jamais fait
comparer deux lames : une normale et une surpeuplée de malassezia...). (au passage : déjà j'ai du mal avec mes colorations, je ne suis même pas sûre du bon grossissement). une remarque, déjà j'ai
fait un essai de traitement au kétoconazole pendant seulement 15 jrs. et tu as raison, c'est trop court. je ne suis pas sûre du ttmt : kétoco+shampooing pyoderm?


pour l'allergie alimentaire, c'est souvent galère parce que les croquettes sont chères (et les rations ménagères aussi).


bon imaginons qu'on arrive à une hypothèse d'atopie, là j'ai trouvé trois options pour le diagnostic : par biopsie : pas très fiable parce que l'histopath donne un résultat trop vague. 2e
option : dosage des IgE : ça peut se faire comme ça? et donc la 3e option : tests d'allergie. j'ai l'impression que c'est la solution la plus fiable?


Et maintenant dernière question: quel traitement pour l'atopie ? atopica seul? atopica+ara3000? atopica+phytopica? cortico? là je suis complètement paumée.


bon désolée pour toutes ces questions mais la dermato j'aime vraiment bp, j'ai bp de cas, et du coup je suis extrêmement frustrée d'être aussi nulle.


Merci encore pour tes articles suepr bien écrits et pour le temps que tu y passes!



lo 01/06/2010 21:22



Je te réponds point par point, en précisant bien qu'en aucun cas je ne détiens LA vérité :



Selon mes statistiques persos, l'allergie en général représente au moins 5% des consultations, et largement 20% des consult de dermato (de base, pas
spécialisées).




Malassezia est bien une levure "commensale" de la peau. attention, tu fais une confusion : Malassezia n'est jamais "responsable" des signes observés, mais plutôt
dans le cas d'une atopie, l'inflammation+léchage favorise sa prolifération. Pour la lecture de lame, Malassezia se voit à l'immersion, après coloration. Une coloration en général c'est avec les
réactifs "RAL", moi je fais 2-3 secondes dans le fixateur, et 5-6 dans le violet puis le rose, rinçage.




Donc bien comprendre que tu ne stériliseras JAMAIS un chien vis-à -vis de cette levure. Par contre, tes shampooings/solutions locales te permettent de diminuer la
population à des proportions acceptables. Pour le traitement, moi je fais en fonction de la localisation : interdigitée, j'utilise des cotons imprégnés de chlorhex 3% 1x/j 1 mois, sur le ventre
le spray chlorhex 3% 1x/j 1 mois (je réserve les shampooings aux cas les plus étendus, vu qu'en général les shampooings sont très fastidieux avec leurs 5 minutes de pause avant rinçage). Pour
faire au moins cher, penser aussi à la bétadine jaune qui a un très bon effet anti-fongique (utilisée chez les chevaux teigneux par exemple, mais ça tache)!




Le traitement par voie générale c'est mini un mois, et reservé aux cas les plus pourris (ou les animaux difficiles à traiter localement). N'oublie pas que si tu as
de la Malassezia, tu a en général aussi une pyodermite associée, à traiter avec des antibios (pour moi, céphalexine 1 mois) et la chlorhex ou la bétadine sont aussi antibactériens.




Pour tes tests diagnostics de l'atopie, je pense que c'est plutôt pour les dermato : à mon niveau, la boule puante aux oreilles/ventre/doigts violets m'évoque
immédiatement une atopie. Après j'applique dans l'ordre que je t'ai donné dans l'article, les tests allergo sont fait par un dermato, et on a qqs chiens en déssenssibilisation (ATTENTION, ils
sont évidemment sous APE rigoureux et croquettes hypoallergéniques).




Oui, les croquettes sont chères, mais il faut que tu sois claire dans ta tête et pas partir dans tous les sens : si tu sais où tu vas, tu sauras expliquer
clairement aux proprios et ils te suivront.



Pour terminer, tu me demande le tt de l'atopie, je te donne notre version, il en existera des variantes en fonction de tes remplas et tu choisiras celui que tu
maîtrise le plus :


en aigü : cortisone 10j dose anti-inflammatoire (inutile de taper trop fort, on veut juste qu'il arrête de se gratter) + antibio 1 mois + traitement local +/-
antifongique systémique + APE rigoureux


en chronique : cortisone 4-5 jours en cas de crise de gratouille + APE rigoureux +/- hyppoallergénique +/- inj dessenssibilisation selon résultats tests allergo en
fonction des résultats obtenus durant la démarche en 3 points expliqués dans l'article.



pour ARA 300, je ne connais pas, personne n'utilise ça dans les cliniques où j'ai bossé (le fait que le labo ne communiquait pas sur la composition exacte doit y être pour qqchose), et atopica
est utilisés sur prescription du dermato (on va dire sur le chien qui se gratte tjs malgré APE+hypo+dessenssibilisation!) donc peu de boîte passée chez nous (je les passe sur les fistules anales
;-)!). PHytopica pas trop de recul non plus, les résultats ont l'air variables selon les individus, à essayer (de toutes façons, ça m'a l'air moins nocif qu'un immunosuppresseur)
voilà! j'espère avoir été relativement claire, mais sinon il y a un super article dans "l'essentiel" de la semaine dernière je crois sur l'atopie.


 


PS: ne jamais JAMAIS oublier de dire aux proprios que l'allergie ne se guérit PAS, elle se gère au long de la vie de l'animal.



François 31/05/2010 09:20



APE+AB+alimentation, j'ai aussi cru comprendre que c'était la base.


Y'a aussi les critères de diagnostic qu'il faiut avoir en tête.


Et pu_is, bon, ben, c'est que c'est insoignable de toute façon


Et puis, bon, ben, au bout de quelques mois, le propriétaire se lasse et voudrait que son chien ne se gratte plus du tout, et il y a toujours la case "cortico" à tenter d'éviter. Et puis, bon,
ben , les APE c'est réputé être tellement moins cher ailleurs que chez le véto, et puis y'a les trucs de machintruc en vente libre, qui est si efficace contre la gratouille.


Allez, un peu de courage, d'ici quelques années, grâce à Internet (commandes de produits en ligne, belles photos, cours complets) le propriétaire ira soigner son chien dans une officine de soins
vétérinaire. Le véto sera contacté quand tout aura échoué et on lui demandera de résoudre le problème à pas cher et en 1 sermaine....



lo 31/05/2010 20:57



il ne faut pas être si défaitiste :-)



snow 25/05/2010 20:32



Tiens meme remarque... on est ultra formé pour des choses "compliquées", mais la gestion d'une fourbure me fait stresser a mort...