heures supplémentaires vétérinaire salariés

Publié le par lo

j'adresse en préambule toutes mes excuses à François (et d'autres), qui va probablement lever les bras au ciel devant mon évidente appartenance à la génération 2.0

Bon en même temps je ne suis pas un bon exemple, ça fait 4 ans que je fais parfois des heures sup', parfois en bon nombre, sans avoir jamais appliqué ce qui suit... Heureusement que j'ai les vacances pour apprendre ce genre d'info

 

  Attention : je n'ai potassé la convention que pour ma pomme, soit un emploi de salarié à temps plein, pour les temps partiels allez éplucher vous-même la convention collective (ça doit être par là, dans ce que j'ai compris la rémunération/récup' est identique mais le nombre d'heures sup' est limité, il ne doit pas aboutir à un 35h/sem sur un mois).

 

données issues de la "convention collective vétérinaire salarié" (article 25, et article 23) qui peuvent servir :

- au delà de 35h/semaine, on parle d'heures supplémentaires.

- les heures supplémentaires sont totalisées sur 1 mois : l'employeur a alors 2 mois pour les payer ou les faire récupérer, à sa convenance.

- de 1 à 8h, les heures sup' sont payées/récupérées à 25% de majoration, et au delà de 8h, elles sont payées/récupérées à 50% de majoration.

 

Exemple :

si on compte 5h d'HS en juillet, 20h en août.

-les 5h de juillet doivent être récupérées avant le 30 Septembre, les 20h d'août avant le 31 Octobre. On ne les additionne pas, mais on peut les récupérer le même mois si l'employeur le souhaite.

-les 5h de juillet peuvent être soit réglées avec 25% de majoration, soit récupérées (5h + 25% = 6.25h).

-les 20h d'août seront payées/récupérées selon le calcul suivant (8+25%) + (12+50%). Par exemple si l'employeur ne souhaite pas les payer mais les faire prendre, on se retrouve avec 10 + 18 = 28h à récupérer. En gros, avec des journées de 8h, ça fait 3,5 jours.

 

Remarque : l'employeur a parfaitement le droit de combiner : en payer 3, en faire récupérer 17, etc, le calcul reste le même.

 

 

Commenter cet article

Fourrure 07/09/2010 13:10



Tous. En tout cas ici. J'ai un billet en gestation là-dessus, mais il me demande pas mal de temps pour éviter de blesser sur ce sujet polémique...



françois 07/09/2010 11:59



"les vétérinaires ne sont pas assez payés"


parles tu du salaire d'un ALD, du revenu d'un libéral, ou des tarifs pratiqués ?


(j'approuve totalement !)



lo 07/09/2010 21:18



moi aussi :-)!



Fourrure 06/09/2010 22:17



J'aime beaucoup la solution "forfait cadre annualisé" qui allie réalisme et respect de la rémunération du salarié.


Là, on ne compte plus les petits dépassement, mais les demi-journée ou les journées supplémentaires.


J'aime beaucoup la convention collective. Les vétérinaires ne sont pas assez payés.



lo 07/09/2010 07:21



j'ai eu la chance d'avoir un ALD avec ce type de contrat : j'ai adoré travailler 18 jours/mois (contre 20 en salarié), pour 2000€/mois minimum en débutante -je
faisais aussi des gardes, d'où le minimum- (contre 1500€/mois en salarié débutant, et là en changeant d'échelon je suis à 1800€/mois ce qui est encore inférieur). Je finissais souvent vers 20h30,
mais c'était un autre rythme et j'estimais que ma rémunération était suffisante pour ne pas m'énerver passé 19h


Moi aussi j'adhère à 100% sur ce forfait cadre annualisé!



françois 06/09/2010 10:51



c'est vrai que lire qu'un véto salarié (mais bon, comme tous les salariés !) fait 35h/sem cela fait bizarre ! car on sait bien que le chien à perfuser, le chat bouché, ou la totale qui dure 3h au
lieu de 1h30, cela se fout pas mal des 35h. J'imagine la tête d'un véto employeur quand il se rend compte que sa charge de travail va faire travailler son employé  au dela des 35h !


de mon temps (hier en  fait !), les dépassement de 35 ou 40h n'existaient pas bien sur. Les gardes étaient assimiliées à des astreintes et réciproquement. Souvent c'était dans le package des
600 francs par jour, net malgré tout. Parfois, quand le n ombre de gardes (nuit, WE ) commençait quand même à faire beaucoup et qu'il fallait bien donner un os à ronger à l'employé véto qui
restait le WE sur place, on accordait 10% (par exemple) de la recette HT). Adapté à l'"euros... disons 5 clients vus le dimanche, le tout facturé 500 euros admettons, la rémunération serait de 41
€ pour être resté du samedi soir au lundi matin (à comparer avec ce qui existe actuellement). Sans compter les soirées passées chez soi, "gratos" en quelque sorte en attendant l'urgence du soir
ou de la nuit.


 


le contexte économique est peut être plus difficle actuellement (crise ?) et se faire embaucher en ALD moins évident. Mais les retombées sociales de la conventions collective met malgré tout du
beurre dans les épinards à mon avis.



lo 06/09/2010 21:11



Allez, pour vous rassurer, je reste pour finir le chat bouché, et je ne compte pas mes 1/4 d'heures... je suis d'accord il y a plein d'avantages au salariat, mais il y a aussi les inconvénients en fonction des employeurs...