dans la clinique, il y a... les stagiaires

Publié le par lo

de 3ème, je devrais préciser, parce que j'ai demandé à mon patron, il n'a jamais eu de demande de stage vétérinaire par un étudiant véto.

Cette année, on les enchaîne, parce qu'il y a 2 collèges sur le secteur (privé/public) et cette année l'un d'entre eux a décidé de ne pas décréter obligatoire 5 jours précis : les élèves peuvent faire leur stage pendant les vacances scolaires.

On ne les sélectionne pas, premier arrivé premier servi, la seule contrainte c'est "un seul à la fois" (sauf le fils du comptable, il a eu un passe-droit même si on avait déjà quelqu'un ;-)!).

Alors évidemment, on en a des nuls, petit florilège :

-celui qui s'est caché dans les toilettes dès le 2ème jour pendant toute la matinée, et où les ASV ont fini par découvrir que non, il n'était pas malade, mais jouait à la gameboy (il a la palme celui-là);

-celleS (écrasante majorité féminine dans les stagiaires) qui s'ennuient et qui pensaient que vétérinaire c'était "Barbie au pays des zanimaux", qui font donc la gueule et qui comptent les heures;

-celles qui n'aiment pas ce métier finalement, qui passent le temps en faisant de la paperasse ou du ménage avec les ASV (bon au moins, le stage permet de classer dans l'ordre alphabétique des papiers auxquels on ne se réfère jamais...!)

-les boulets pas dégourdis qui sont plein de bonne volonté mais qui sont vraiment trop bêtes, je ne vois pas d'autre mot (style tu demandes de tenir un chien de 3kg sur une table -gentil le chien, évidemment-, sécurité optimale donc, tu te retournes et le chien est tombé par terre, boulet a paniqué quand il a bougé une oreille)

-les mutiques (non, vraiment, 5 jours avec "hum" et "oui" et "non" comme réponses aux questions les plus diverses c'est long)


Et puis...

il y a ceux qu'on voudrait voir rester : pour l'instant je pense à deux d'entre eux.

-ils sont supers motivés, tu sens que quand ils te disent qu'ils aimeraient faire véto ce n'est pas en l'air, ils sont sincèrement partis pour à cet instant (je leur laisse quand même le droit de changer d'avis);

-ils ont l'oeil qui brille en consultation, malgré la longueur des journées (pas facile d'être debout dans un coin pendant des heures);

-ils prennent des initiatives bienvenues (essuyer la table, tenir le chien, caresser le chat, promener le labrador obèse en PUPD toutes les 2h, aider les ASV pour les étiquettes de la commande labo de fin d'année arrivée en 127 cartons...)

-ils ont des petits carnets dans lesquels ils griffonnent plein de trucs;

-ils posent des questions, même pas idiotes;

et le plus émouvant :

-ils oublient l'heure et râle sur leurs parents qui sont venus les chercher (à l'heure), ils étaient à fond avec nous (ha là là, la portée de chiots à vacciner qui arrive au moment du départ...)

Bref, ces 2 là, je pense (et j'espère!) qu'ils vont arriver à leurs fins (s'ils le souhaitent toujours évidemment).

Commenter cet article

françois 22/12/2009 18:11


Oui, c'est bien les stages dits de découverte. En 3ème, on découvre que le véto euthanasie, ampute... et qu'un chien ça fait kk dasn sa cage...
En 3ème année, on découvre que faire de la médecine ne suffit pas. Faut aussi gérer le client, le confrère arriviste et l'anesthésie qui ne se déroule pas toujours comme prévu.


lo 22/12/2009 21:15


on verra si on les a dégoûté ou pas ;-)!!


BRUN 20/12/2009 10:22


Bonjour ^^

J'ai fait mon 1er stage en clinique vétérinaire en 4eme (suite a mes multiples demandes aux profs), puis refait un stage en 3eme, puis une après-midi par semaine, et pour finir toutes mes vacances
=) C'est comme ca que j'ai travaillé en tant qu'ASV aussi cet été. J'ai tenté la Belgique (les concours en France je ne pense pas les réussir), mais c'est raté pour cette année (360eme sur 50
pris), et j'ai donc trouvé un travail en tant qu'ASV dans une autre clinique en attendant de retenter la Belgique l'année prochaine (je désespere pas, on sait jamais !).
J'en ai vu donc passer beaucoup des stagiaires aussi la ou j'étais, des qui appuient sur la pédale de la radio allumée, d'autres qui ne viennent pas une fois en consultation, mais j'avoue qu'on a
pas eut le coup de la game boy !
En tout cas de mes 4 ans et demi en "stage", j'en garde que d'excellents souvenirs =)
Bonne journée !


anne 19/12/2009 20:10


Je désespère pas !! même si sur le coup, j'étais très déçue...
Pour tenter des concours en France, il faut un bac+2 et comme c'est bête d'arréter à 1 an de la licence (il me reste 18 mois si tout ce passe bien), je préparerais les concours à fond en
prenant une ou deux année sabbatiques (si je peux travailler un peu en parallèle, je le ferais) et on verra bien.
Je me dis que lorsqu'on est otivé, on peut toujours y arriver.


lo 20/12/2009 17:49



tout à fait! pensez aux annales de concours à récupérer auprès du centre d'orientation... C'est toujours bon à prendre pour s'entrainer!



anne 19/12/2009 20:03


on avait parlé (ça fait moins mal aux yeux ))
études (avec un s c'est mieux)


anne 19/12/2009 19:23



J'avais envie de mettre ce pseudo à la place d'écrire une longue phrase...
Il y a un an, vous aviez répondu à une interview (vous vous en souvenez surment pas...) et on avait parlait d'étude et entre autre en Belgique.
J'ai tenté mais le hasard ne m'a pas sourit...