cinéma : "Le vilain" d'A Dupontel, "Capitalism : a love story" M Moore

Publié le par loriane

Dupontel a fait un film bien marrant, et spéciale dédicace à un excellent second rôle  : la tortue pénélope!!

Sinon bien sûr, Michael Moore est toujours le même, il pointe du doigt les dysfonctionnements de la société américaine, cette fois-ci c'est l'aspect "finances" qui a fait les frais de ses investigations.
En gros, il pointe les crédit hypothécaires qui ont mis à la rue des milliers de gens, les hallucinants contrats "dead peasant" (contrat souscrit par l'entreprise spéculant sur la mort de leur salarié, avec des rapports ubuesques déplorant le trop faible taux de mortalité de telle entreprise et donc de mauvaise rentabilité), les milliard de dollars débloqués pour "sauver" les banques de la faillite quand des ouvriers voient leur usine fermer pour bénéfices insuffisants (tiens, là je crois que ce n'est pas qu'américain...;-)!) et je passe sur les lobbys ayant un contrôle quasi total sur les dirigeants.
Rien que de l'habituel, donc! Un peu déprimant... Mais drôle aussi! Allez-le voir, même si tout n'est pas à prendre pour argent comptant, ça permet de réfléchir et de discuter, ce qui est le but principal.

Commenter cet article