spéciale dédicace Rantanplan : tout ce que j'aurais aimé savoir DES la sortie de l'école

Publié le par loriane

Dès la sortie de l'école, j'aurais aimé :

-avoir une bonne technique pour savoir faire un frottis sanguin, parce que perso, il y a 3 ans en arrière, j'arrivais jamais à étaler correctement ma goutte de sang.
Ma technique actuelle transmise par mon patron actuel (il y en a sûrement d'autres très bien!) : je pique à l'aiguille orange l'oreille (si,si, orange, la plus petite), je récupère la mini-goutte sur la lame, et j'étale avec une deuxième lame. Toute l'astuce est dans la MINI goutte : j'ai réalisé que pour voir des parasites, nul besoin d'avoir 5ml de sang sur la lame que je n'arrivais de toute façon pas à étaler... Et les parasites se trouvent en périphérie du frottis.

-savoir que dans la vraie vie (=en dehors des consultations des écoles), les chattes font des pyomètres. Chatte âgée pas bien, non stérilisée, sous pilule, voire même avec des pertes? Pas de longues hésitations, ni NF ou écho compatibilité, c'est un pyomètre.

-savoir que dans la vraie vie, la cortisone n'est pas FORCEMENT à bannir dans tous les cas (alors qu'à l'école...). Même dans le cas d'une pulicose monstrueuse, tu montres au client, tu étales toi-même la pipette/le spray anti-parasitaire, mais un petit coup de cortisone injectable 24h 0,5mg/kg, ça permet à l'animal de ne plus (trop) se gratter, le proprio est content (et pense que c'est la pipette qui a fonctionné).

-savoir qu'il y a une différence entre la pratique "académique" et la clientèle : le client se contrefout (souvent) de savoir que le chien se gratte probablement à cause des parasites externes/a une diarrhée à cause d'un changement alimentaire et que ça va rentrer dans l'ordre tout seul dans 3 jours. Ce qu'il te demande, c'est que Kiki ne se gratte plus dans les 24h/ne crépisse plus le sol de la cuisine la nuit. Donc dans la vraie vie, tu expliques les puces, les à-cotés alimentaires à éviter, mais tu fais aussi un chouïa de cortisone ou de prif..al pour que ça marche rapidement et satisfaire le client, il reviendra persuadé de tes compétences. Base du marketing, et pas sûre que Kiki n'y trouve pas son compte finalement?! Attention, on est d'accord je parle en général du chien de 2 ans en pleine forme pour le reste de l'examen clinique, pas du vieil insuffisant rénal de 15 ans...

-savoir qu'il existe des peignes différents pour les tondeuses, afin d'éviter de transformer une tonte de persan à dread-locks en un monstre rachitique tondu avec une tondeuse de chirurgie... On peut tondre ras, sans que ce soit (trop) moche. Pour les chiens à dread-locks intouchables chez le toiletteur et qui atterrissent chez toi (bobtails par ex), il existe des sabots adaptables à la tondeuse pour pareil, éviter les "trous". franchement, en dehors de la satisfaction client, pour soi aussi c'est plus valorisant! T'imagines la conversation dans la rue "c'est le véto qui l'a tondu", ça fait peur.

-avoir une bonne technique pour la palpation de la prostate, je remercie ici le Dr Bushby, prof au Mississippi State University, pour son truc mnémotechnique : la prostate normale, c'est à distance d'un index, et sous le doigt ça donne la sensation d'une paire de fesses de Barbie, attention celles de l'époque sans culotte (il en avait même une en cours pour faire passer dans les rangs... Oui, dans un état républicain ET de la bilbe-belt... c'est possible!). Je m'épargne la recherche Google "fesses de Barbie", je crains que les résultats ne soient pas ceux que je recherche!

-savoir que l'aglépristone marche parfois mal (surtout les races prolifiques, labrador, beauceron...), et prévenir le propriétaire AVANT qu'il peut parfois rester 1 foetus (pour pas se retrouver c.. quand il t'ammène triomphant le rescapé né 1 mois après). D'ailleurs un protocole utilisé par ma prof d'écho :
Après la saillie, on ne se jette pas sur l'aglépristone, mais on attends 3 semaines pour faire un écho (le produit est efficace jusqu'à 45 jours après la saille, on a le temps). Si pleine, avortement, si vide, on la refait 1 semaine après (il faut se méfier du décalage ovulation/fécondation, et puis il faut se méfier aussi de ses compétences en écho...). Si toujours vide, on laisse tomber l'avortement, pas nécessaire. Dans l'idéal, faire aussi 1 semaine après l'aglépristone, histoire de voir si TOUTES les ampoules foetales sont grisées... Depuis 6 mois que j'applique ça, sur 5 chiennes saillies seule 1 a nécessité les injections à 24h d'intervalle, et les 4 autres étaient réellement vides (sinon, je serai à la tête d'un chenil!). Bon, c'est le labo Varbic qui n'est pas content parce qu'on passe beaucoup moins vite les stocks (hé oui, il en faut pour un chien de 40kg!), mais en même temps, je lui ai fait augmenté ses ventes de croquettes, alors... Au niveau coût, c'est joueur : avantageux si vide (1 consult + 2 écho pas chères), un peu moins si pleine mais statistiquement, c'est plus économique pour le proprio si elles sont vides 4 fois sur 5, à voir sur le long terme.


-savoir que les gens ne savent pas nettoyer les oreilles, même s'ils te disent "oui oui". Prendre donc le temps de faire une démo, et d'expliquer le truc du tuyau en "L", du "floutch-floutch" lorsque tu masses énergiquement la base de l'oreille après avoir mis ton produit. En plus la nature est bien faite, il y a 2 oreilles, tu en fais une le client fait l'autre. Très subjectivement, j'ai l'impression d'avoir un taux de guérison d'otite meilleur depuis que je fais "TP nettoyage". Pareil pour les injections des diabétiques. Pareil pour l'application de la pipette anti-parasitaire (non, il n'y a pas besoin de frotter, et ça marche mieux si c'est sur la peau que sur les poils).

-savoir détecter les proprios qui ne savent pas donner les comprimés. Avant de se jeter sur 12 comprimés quotidiens en 3 prises, penser à demander si "il prend facilement les comprimé?". Si non, autant s'épargner la rédaction de 12 lignes d'une ordonnance qui ne sera pas suivie. Il y a les injectables, il y a aussi la possibilité de les donner nous-même (enfin, les ASV ), ça fait partie du service (je crois).

Bon si vous voyez d'autres trucs que vous auriez aimé savoir tout de suite et qui peuvent servir aux très bientôt confrères/consoeurs... Et courage pour les exams!

Commenter cet article

dr nath 14/05/2009 14:58

c'est partout pareil au final... la discordance entre la verité de la théorie et la vérité vraie du terrain... les trucs qu'on apprends pas à la fac, qu'on découvre un matin au cabinet et qu'ilfaut gérer là comme ça!!il est tres bien cet article... tu veux pas en faire un sur la technique de lavage des oreilles? on va chez le véto dans 15 jours, mais je crois qu'il va falloir que j'experimente avant... :)

lo 16/05/2009 07:06


je vais préparer ça (sur le lavage des oreilles)


Fourrure 09/05/2009 13:28

Ahlala mais il fallait aller dans une bonne école !

lo 09/05/2009 18:42


c'était la meilleure et la plus vieille du monde, alors imaginez ceux qui sortent des autres !


Kat 09/05/2009 13:21

C'est sûr que si on avait su tout ça en sortant de l'école, on en aurait gagné du temps ! Moi je pense aussi aux consultations toutes bêtes que l'on ne voit jamais à l'école, du style "il a une petite plaie sous l'oeil il a dû se faire piquer par une bête" - oups la première fois on peut se faire avoir et oublier de regarder la carnassière! ou encore "docteur ma chienne elle me regarde bizarrement elle ferme ses yeux" - il faut penser à vérifier la date des dernières chaleurs et éliminer l'uvéite due à un pyomètre...Effectivement moi non plus avant de pratiquer je n'avais jamais soigné de morsure de vipère, parcontre je suis étonnée que vous utilisiez de la cortisone je croyais que ça ne servait à rien voire même que c'était contre-indiqué ??? (cf un article du nouveau praticien je crois). J'ai appris à faire juste morphine-perf-antibio et ça marche super bien !En tout cas moi je suis bien contente d'avoir passé ce cap "sortie de l'école" et de pouvoir avoir l'assurance que donne l'expérience ...

lo 09/05/2009 18:51



je savais pas pour le nouveau praticien ,c'était la technique "région centre", on faisait un peu de cortisone, un antibio et vogue! Je pensais que la cortisone
permettait d'accelérer le "dégonflement", mais tu m'apprends quelque chose (comme quoi, vive internet).



rantanplan 09/05/2009 11:35

Ouah un article rien que pour moi! Merci!Et puis sujet fort interessant.J'essaierai de garder tout ça dans un coin de ma (petite) tête...Pour le frottis sanguin, on en a déjà fait quelques uns en TP et j'ai déjà pu apprécier toute la difficulté de déposer une minuscule goutte et puis surtout après de bien l'étalerAllez ça me donne du courage pour me remettre à la vascularisation du cerveau

François 09/05/2009 10:58

Oui, il y a plein de chose qu'on apprend comme ça et qui n'ont rien à voir avec les livres, la clinique en milieu hospitalier et la théorie de l'école.C'est clair : c'est du pus et c'est une chienne ? la NF ne sert à rien. urée, oui, là par contre...aglépristone ou pas ? donc radio ou pas pour savoir ce qu'il y a à l'intérieur ? (on survit sans écho)comment on reconnait une piro sans prise de sang avant même d'avoir examiné le chien ?au propriétaire qui dit : "Je sais pas ce qu'a mon chien, mais il me fait la gueule, et en plus il a pas faim" (éventuelement complété par un "ça déprime un chien")d'accord pas fiable à 100%, mais confirmé à 75% lors du frottiset oui, un chat n'avale parfois pas du tout ses médocs, c'est bien de demander au propriétaire s'il a déjà tenté l'avernture. Idem pour les shampooings sur un bouvier bernois qui vit en appartement...Quant à l'observance.. je donne souvent autant de cp d'antibio qu'il y a de jours prescrits et je précise qu'il faut donner jusqu'au bout (avec les cp sogeval, ça marche quand même bien pour l'appétence). la Surprise : constater 6 mois plus tard qu'il reste 4 cp dans la pochette !!Les cortico trouvent TOUJOURS leur justification lorsqu'il s'agit de soulager un état inflammatoire catastrophique. En gros, un client attend eux à trois choses lorsqu'il consulte pour son chien malade : combien cela va lui couter, un pronostic et éventuelement qu'il ne soit plus em... par la diarrhée ou la gratouille (ou la toux) qui le réveille la nuit.

lo 09/05/2009 18:46



on survit sans echo, certes, mais on vit bien avec aussi ! pour la piro, il y a la fièvre
à 40-41°C aussi qui marche pas mal comme indicateur. Et je fais pareil que vous, je donne le nombre de comprimés pour la durée du traitement (ou j'adapte la durée du traitement à la taille de la
plaquette...)