calcul ancienneté véto salarié

Publié le par loriane

Je publie de nouveau cet article avec les corrections qui s'imposent après avoir rencontré un conseiller à la direction départementale du travail.
j'ai trouvé la réponse à la question que l'on se posait depuis quelques mois avec d'autres salariés entre l'ordre et la direction départementale du travail :

quand on est salarié, pour changer d'échelon, il faut un certain nombre d'années de travail en équivalent temps plein.

Quand on bosse à temps partiel, cela recule d'autant l'échéance (pour schématiser, il peut par exemple falloir travailler 1 an et demi à temps partiel pour avoir un équivalent temps plein d'1 an), tout dépend du temps partiel : 1 jour par mois ira moins vite que 4 jours par semaine, vous vous en doutez. De plus, la loi a annualisé le temps de travail.

Donc à savoir :


un an équivalent temps plein c'est 216 jours de travail.

Un mois à temps plein 35h c'est 151.67h ou 18 jours de travail


En véto, souvent c'est 2 options: soit payé à l'heure, soit payé en forfait jour.
Pour faire un exemple, si je travaille une semaine et sur la fiche de paye c'est noté 36h, il faut utiliser la sacro-sainte règle de 3 :

151.67h     =>        18 jours
donc 36h x 18 jours / 151.67h = 4.3 jours de travail

Donc après il faut jongler avec la calculette pour convertir vos heures travaillées en jour de travail, ajouter le total aux forfaits jours, vous additionnez le tout, et vous comparez le total à 216 jours pour votre équivalent temps plein annuel.
Post-scriptum : ceci n'est pris en compte qu'à partir de la THESE!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François 24/04/2009 11:51

se faire avoir de 33 jours, est-ce réellement ainsi qu'il faut calculer son avenir pro ? et puis 33 jours sur une carrière, c'est insignifiant. il ne s'agit pas de gagner despoints d'expérience comme dans un jeu de rôle !

lo 24/04/2009 20:10



certes c'est tout à fait vrai sur 40 ans de carrière ce n'est rien, surtout que salarié est un statut transitoire, mais sur une fiche de paye c'est 2 mois
d'augmentation "perdus" soit 600€ nets (entre l'échelon 2 et 3 c'est 300€ nets de plus environ)... J'ai déjà fait mon deuil de ces 33 jours, je vous rassure !