caudectomie et compagnie

Publié le par loriane

En 1987 (soit il y a plus de 20 ans!), le conseil européen s'est dit que la caudectomie (coupe de la queue), l'otectomie (coupe des pavillons), l'onychectomie (coupe des griffes) et d'autre "ectomie" n'étaient pas compatibles avec le bien-être animal.
Et que donc on les interdirait, elles ne seraient autorisées qu'au cas par cas (exemple : je retire la griffe du doigt II du chiot qui s'est luxé le doigt, je coupe les oreilles blanches du chat suite à l'apparition d'un carcinome épidermoïde etc).

Dont acte, et loi.

C'est vrai quoi, quand on y réflechi, pourquoi couper des oreilles, des queues et des griffes par convenance?

Non parce que celui qui me sort "ouiiiiiiiiiiii, mais pour la chasse par exemple, les chiens se blesseraient la queue", je lui répondrai que dans ce cas là, faudra penser à couper le fouet élégant des Beagles qui chassent autant que les Epagneuls me semble t'il.

Et puis tiens, pourquoi couper les oreilles des Boxers (qui ne chassent pas pourtant et ne combattent plus non plus, alors les risques de blessures dans le jardin...) et pas celles des Saint-Hubert (qui marchent sur leurs oreilles les pauvres!).

Pourquoi prendre un chat si on  veut garder ABSOLUMENT son salon en rotin (je fais partie de ceux qui vivent CHEZ leur chat, et que donc si on veut éviter les drames autant se passer des meubles en rotin, de la tapisserie floquée et des vêtements noirs Flo ajouterait)? Couper les premières phalanges des doigts ne résoudra pas les problèmes comportementaux si on est face à du marquage territorial exacerbé, autant chercher pourquoi ce chat est mal dans ses baskets...

On est d'accord, avec une bonne analgésie, on peut couper la première phalange de tous les doigts, couper les oreilles et les queues. Malheureusement, niveau gestion de la douleur, on a encore beaucoup à apprendre en véto (moi la première)...

Heureusement, avec une rapidité toute française, nous avons été l'un des derniers pays d'europe à promulguer le décret traduisant en droit français cette règle européenne, le 1er Mai 2004 (qui ne concerne que la France métropolitaine, allez savoir pourquoi les TOM n'ont pas à l'appliquer)...

Mais ce qui m'ENERVE, c'est qu'on a décrété aussi une dérogation pour la caudectomie (sur chiots de moins d'une semaine, c'est déjà ça)...

On est d'accord, c'est pas bien grave, les chiots pleurent 3 minutes (le coup de ciseau ou de scalpel les surprend, les hurlements commencent lors du point cutané qui est déjà terminé, et ils se calment dès qu'ils retrouvent la chaleur maternelle), mais franchement, j'aime pas bien faire un truc inutile pour la vie de l'animal...

Oui parce que je rappelle que dans 99,99% des cas, on ne les anesthésie pas.

Il y a une clinique où j'ai bossé où le véto embauchait le propriétaire/éleveur pour tenir le chiot, il me disait que ça évitait les discussions sur la longueur de la queue, et que surtout ça pouvait en amener peut-être 1% à ne pas renouveler l'expérience...

Alors oui, je suis probablement une midinette digne de certains membres des sociétés de protection animale (vous voyez desquelles je parlent :-)!), je le fais quand même, (7 chiots boxer cette après-midi), mais j'aimerai qu'on arrive un jour à supprimer cette tradition débile.

"Ce n'est pas parce qu'une chose existe qu'elle est bonne" dixit ma reum!

Publié dans Real-life au boulot

Commenter cet article

a.Claire 25/10/2008 16:48

Bonjour,Je viens pratiquement tous les jours sur ce blog et je l'apprécie toujours autant.Il y a quelques années (en février 2003) lors de mon premier jour de stage,  j’ai assisté à 3 otectomies  sur des staffordshires et 7 caudectomies sur des rottweiller.  cela m’avait fortement choquée et j’étais loin d’imaginer qu’un véto faisait ça,  il est vrai que je ne  connaissais absolument pas le métier de vétérinaire.  J’avais mal pour ces chiots et encore plus quand ma véto ma dit que c’était  plus pour l’esthétique qu’autre chose.  Bref, depuis j’ai assisté à de nombreuses opérations et je m’en suis remise.  A l’heure actuelle, si je deviens  vétérinaire,  je pense que je refuserais de faire une telle opération  tans pis si je perds des clients.
 Je souhaiterais rentrer en contact avec vous (ce n’est pas pour une consultation). Pouvez  vous m’envoyer votre mail ?
Merci beaucoup

Anthony 24/10/2008 22:22

Petit témoignage pour les TOM: il y a tellement de chiens de garde de bétail, de ferme, de propriété, etc. que si on enlève l'otectomie, il y aura une révolution civile illico!Je n'avais jamais croisé de véritable pitt-bull avant d'avoir travaillé en Calédonie. Ensuite, pourquoi ça ne s'applique pas au TOM: très simple, c'est parce que les TOM (et surtout les POM) ont un gouvernement autonome qui décide d'appliquer ou pas les lois votées en métropole.

loriane 27/10/2008 20:34


merci pour l'info! je me doutais bien qu'il y avait une histoire de statut juridique...


Arno 23/10/2008 14:45

Je pense qu'un des problemes pour la mise en oeuvre de cette mesure est lié à la filière porcine, où la caudectomie est vraiment necessaire. Il faudrait alors légiférer pour une espece et non une autre, mais le bien etre animal transgresse la barriere des espèces, non ?

loriane 24/10/2008 06:13



et une question en passant : est-ce que la caudectomie porcine est réalisée en élevage extensif et/ou bio? Le peu que je connaisse de cette filière (1 page de cours en 5 ans d'ENV!) il me
semblait que les problèmes de mutilations étaient liés au stress d'élevage. Mais je veux bien en savoir plus!



blibublipoudiboulili 23/10/2008 13:28

Ta mère est une sage !

loriane 24/10/2008 06:14



toujours aussi imaginative pour tes pseudos :-)!



Malgven 23/10/2008 11:44

Chuis d'accord aussi... Je le fais mais je n'en vois pas l'intérêt.

loriane 24/10/2008 06:20



je suis allée faire un tour sur ton blog... comme je te comprends!!