lettre condoléances

Publié le par loriane

Voilà la lettre un peu type, mais chaque véto modifiera comme il le souhaite la trame en fonction de la raison de la mort (en faisant gaffe aux fautes d'orthographe et de français!!). Caroline (ASV qui s'intéresse le plus à l'amélioration de l'offre de services de la clinique) a trouvé un super truc sur publisher pour la mise en forme, comme ça on peut les imprimer directement à la clinique. Après je crois surtout qu'il faut envoyer ce que tu aimerais recevoir, puisque les clients avec qui tu accroches (et donc ceux à qui tu veux envoyer une lettre) sont ceux qui te ressemblent un peu!


Chère Madame,

Par ce courrier nous souhaitons vous apporter un peu de soutien.

Devant l’évolution rapide de la maladie de Kiki, nous restons persuadés que nous avons toujours choisi ensemble la bonne option thérapeutique.

Notre décision d’arrêter là a été bien réfléchie et nous pouvons vous garantir que Maïko n’a pas souffert.

Nous savons que Kiki était un compagnon de tous les jours et nous espérons que la solitude ne vous est pas trop pesante. Nous avons toujours eu plaisir à vous recevoir et il ne faut pas hésiter à pousser la porte de la clinique pour venir nous dire bonjour.

Toute l'équipe pense bien à vous.

Publié dans Real-life au boulot

Commenter cet article

steuf42 12/06/2008 14:29

arf...les p'tits zozios...j'avais fait pareil pendant la pause déjeuner...pour emmener un gris du gabon dans un centre (les personnes qui l'avaient trouvé sur la route l'avait gardé pendant une semaine, pensant pouvoir le garder...bah oui, ça coute cher un gris du gabon)j'ai appris aussi des trucs avec des personnes spécialisées...sans être véto! malheureusement, 2 jours après le zozio était mort...

loriane 14/06/2008 20:05



fut que je prenne des nouvelles de mon merle mercredi...



vetonat 10/06/2008 16:41

C'est pas mal ta lettre mais perso je ne fais pas comme ça, je sais pas, je trouve ça trop impersonnel. Je préfère passer du temps à parler au moment de l'eutha, quitte parfois à un peu trop m'investir mais tant pis ici j'en fais pas tous les jours non plus). Ca m'est déjà arrivé de rappeler voir si tout allait bien. Quand il y a les cendres à venir chercher, c'est facile. Quand tu passes un peu de temps à faire le psy, les gens t'en sont toujours reconaissants et souvent restent fidèles pour la vie. Faut pas en faire trop non plus sinon on risque de le regretter! Faut trouver une juste limite, pas facile...

loriane 14/06/2008 20:07



c'est clair! mais là on manque de consensus dans l'équipe (euphémisme) donc c'est en suspend... mais on va y arriver ;-)!